Guadeloupe

Les taxis ne désarment pas


© Lotharingia

Le 17 décembre, l’UNT Guadeloupe et l’UNT ont saisi le tribunal administratif de Guadeloupe pour demander l’annulation de l’arrêté préfectoral, jugé illégal, organisant la prise en charge des croisiéristes au grand port maritime.

Cette page est réservée aux adhérents de l’UNT.